Chez Vic incendié: «C'est très dur»

Valérie
Valérie Maltais
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

«C'est une entreprise familiale qui existe depuis 1978, c'est très dur.» Yves Beaudet, propriétaire de la cantine Chez Vic, n'a pas dormi de la nuit de lundi à mardi, alors qu'il voyait son entreprise être la proie des flammes.

«On pense que c'est électrique. Ce n'est définitivement pas un équipement de cuisine, c'est certain, a rapporté M. Beaudet au matin de l'incendie. On attend le rapport des enquêteurs et on va participer aux enquêtes s'il y en a, mais on ne peut pas présumer de rien pour l'instant.»

Éviter la propagation

Le Service d'urgence a reçu l'appel aux alentours de 23h20 lundi soir. À l'arrivée des pompiers sur les lieux, une bonne colonne de fumée et quelques flammes sortaient déjà du toit de la cuisine.

Situé à proximité du Motel Chez Vic, l'incendie a été considéré à risque très élevé pour son caractère public. Trois équipes de sapeurs ont aussitôt été envoyées sur place.

Le porte-parole du Service incendie de Val-d'Or, Jean-Pierre Tenhave a affirmé que le travail a été exécuté afin que l'incendie soit contenu à la cuisine.

«Nous avons réussi à limiter les flammes à ce secteur. Les dommages à la cafétéria ont été causés par l'eau et la boucane, alors que le Motel n'a pas été touché», a-t-il mentionné.

Se relever les manches

Malgré le sinistre, le service de traiteur honorera ses engagements aujourd'hui et demain pour des réceptions de 600 et 700 personnes, en attendant l'évaluation des assurances pour le bâtiment.

La plupart de la nourriture est prête d'hier. «Il y aura quelques différences dans le menu, mais mon équipe sera sur place», a assuré le propriétaire des 23 dernières années.

Environ 38 pompiers ont combattu les flammes jusqu'à 5h, mardi matin. L'incendie a toutefois été contrôlé peu après 1h. Deux sapeurs ont été incommodés par des coups de chaleur pendant la nuit.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • diane
    12 juin 2012 - 11:44

    C'est dommage nous aimions y aller l hiver en 4 roue,je suis de tout coeur avec vous

    • Valérie
      16 juin 2012 - 09:38

      Lhiver prochain vous pourrez y retourner .......... Tout est mis en œuvre pour reconstruire alors retournez y année après année ......ne défaite pas vos habitudes :-)